Les essais de compatibilité électromagnétique

Les essais effectués par le laboratoire servent à contrôler la compatibilité électromagnétique entre les appareils électriques ou électroniques (fonctionnant sur secteur ou batterie), à savoir de mesurer et vérifier qu’un appareil ne produise pas de perturbations électromagnétiques intolérables, et que le même appareil ne soit pas perturbé par d’autres équipements.

Un appareil est conforme aux règles de la compatibilité électromagnétique s’il :

  • Ne dérange pas son "voisinage" (émission électromagnétique tolérable)
  • Supporte un niveau raisonnable de "bruits" présents dans son environnement (immunité)

Le laboratoire de l'ILNAS teste, entre autres, les équipements suivants selon la directive européenne 2004/108/CE :

  • Appareils électrodomestiques et outils électriques
  • Luminaires
  • Appareils de traitement de l'information
  • Jouets
  • Appareils de laboratoire

Le champ d'activité du laboratoire "compatibilité électromagnétique" se résume comme suit :

  • Mesurer l'émission électromagnétique par conduction sur le câble d'alimentation (perturbations basses et hautes fréquences)
  • Mesurer l'émission magnétique par rayonnement sur certains luminaires
  • Mesurer la puissance perturbatrice sur le câble d'alimentation des appareils électroménagers et outils électriques
  • Mesurer l'émission électromagnétique par rayonnement dans une chambre anéchoïque (perturbations hautes fréquences)
  • Vérifier l'immunité contre les champs électromagnétiques hautes fréquences par rayonnement dans une chambre anéchoïque
  • Vérifier l'immunité contre le champ magnétique à la fréquence du réseau (50 Hz)
  • Vérifier l'immunité contre les perturbations hautes fréquences couplées sur les câbles
  • Vérifier l'immunité contre les creux de tension, coupures brèves et variations de tension
  • Vérifier l'immunité contre les perturbations transitoires et ondes de choc couplées sur les câbles
  • Vérifier l'immunité contre les décharges électrostatiques

Quelques équipements du laboratoire "compatibilité électromagnétique" :

  • Une grande cage de Faraday semi-anéchoïque permettant les mesures de perturbations rayonnées et les essais d'immunité aux champs électromagnétiques rayonnés à une distance de 3 m
  • Deux cages de Faraday pour les mesures de perturbations conduites, de puissance et rayonnées à basse fréquence ainsi que pour les essais d'immunité par conduction
  • Un chambre reverbérante à brasseur de modes pour générer des champs électromagnétiques élevés
  • Des équipements de mesure de perturbations conduites et rayonnées (récepteurs, réseaux, antennes, …)
  • Des moyens de mesure d'harmoniques et de variations + fluctuations + papillotement de la tension sur alimentation monophasée
  • Des bancs d'essais pour l'immunité aux perturbations haute-fréquences conduites et rayonnées (générateurs, réseaux, antennes,…)
  • Des générateurs de perturbations (transitoires rapides en salves, ondes de choc, creux + coupures brèves + variations de tension, décharges électrostatiques)
  • Logiciels performants permettant des mesures automatisées et rapides
  • (…)

Définition "chambre anéchoïque" :

Cabine de mesures et d'essais dont les murs et le plafond sont totalement absorbants aux ondes électromagnétiques, qui est donc exempte d'échos afin de ne pas perturber les mesures et essais. Elle fait aussi office de cage de Faraday, à savoir une enceinte "blindée (étanche)" contre les ondes électromagnétiques. Les champs électromagnétiques générés à l'intérieur de la chambre anéchoïque ne sont donc pas transmis vers l'extérieur et inversement les champs électromagnétiques se trouvant à l'extérieur de la cage ne sont pas détectables à l'intérieur de cette cabine.

Dernière mise à jour