Matériaux en contact

Dans le cadre de la protection sanitaire, les matériaux en contact des denrées alimentaires, et plus particulièrement les emballages se révèlent être indispensables pour la protection des aliments contre une contamination ou une pollution, susceptibles d’altérer la qualité et la conservation du produit. Les emballages jouent aussi un rôle informatif et sécuritaire car ils portent des informations nécessaires pour garantir la qualité du produit, comme par exemple la date limite de conservation (DLC), la liste des ingrédients et des allergènes, le poids, le lieu de fabrication et le numéro de lot pour la traçabilité.

A côté de cet aspect positif de protection de l’aliment et du consommateur, les emballages possèdent toutefois également un aspect négatif ; le contact entre la nourriture et l’emballage peut être à l’origine de transferts réciproques entre le contenant et le contenu. Pour éviter ces phénomènes de migration, ou plutôt pour limiter les migrations, l’Union Européenne a mis en place un cadre législatif. (MULTON et BUREAU, 1998) La constitution de ces matériaux doit suivre des règles spécifiques pour éviter de contaminer les contenus (aliments, boissons).

Les matériaux et objets en contact des denrées alimentaires sont définis comme étant non seulement les emballages et conditionnements, mais aussi les récipients et ustensiles de cuisine, matériaux, machines et matériels utilisés dans la production, le stockage ou le transport de denrées alimentaires, tétines et sucettes.

Au Luxembourg, le Service de la Sécurité Alimentaire de la direction de la Santé est responsable du contrôle officiel des denrées alimentaires et de la sécurité de la chaîne alimentaire.

Ses domaines d'activité comprennent le contrôle officiel des denrées alimentaires, y compris les matériaux entrant en contact avec les denrées alimentaires, les additifs, les eaux embouteillées, les boissons non spiritueuses et spiritueuses et le vin. Les activités du service de la sécurité alimentaire se situent dans les secteurs de la fabrication,de la transformation, de la distribution et du stockage des denrées alimentaire ainsi qu'à l'importation de pays tiers.

Les resposabilités du service comportent l'analyse des risques microbiologiques, chimiques et physiques pour identifier les priorités de contrôle  ainsi que les contrôles dans les établissements de la chaîne alimentaire.

Par ailleurs, le service est responsable de l'échantillonnage officiel des denrées alimentaires et de l'interprétation des résultats analytiques, de l'initiation de mesures de sécurité alimentaire, des formalités administratives pour le secteur enregistrement des activités,  (notifications de retraits, de rappels et de mises sur le marché de certaines denrées) de la réponse à des situations exceptionnelles ( notifications d'alerte rapides, incidents de sécurité alimentaire), le support du secteur (formation et avis).

Dernière mise à jour