Métrologie industrielle

La métrologie dite "industrielle" couvre un vaste secteur qui comprend les industries, mais aussi de la santé, la sécurité ou l’environnement. Dans l'industrie, elle est un gage de qualité des produits fabriqués et une composante indivisible de tout système qualité qu’il soit certifié ou non. Un des enjeux majeurs des entreprises est de maîtriser leurs procédés de fabrication afin d'assurer la qualité de leurs produits en garantissant des résultats fiables.

Au Luxembourg, comme dans toutes les sociétés industrielles, il existe une infrastructure établie au niveau national représentée par l'ILNAS, qui comprend l’accréditation de laboratoires selon des normes (voir Accréditation et Normalisation). Certains de ces laboratoires ont la capacité de réaliser des vérifications métrologiques, des étalonnages d’instruments de mesure ou même encore de réaliser des essais ou des mesures sur des produits ou des échantillons et de garantir le rattachement des résultats de ceux-ci à des étalons nationaux ou internationaux (voir laboratoires accrédités).

 

Fig. 1. Organisation de la métrologie industrielle au niveau mondial – Principe du raccordement et de la reconnaissance mutuelle

Au travers d’un système de reconnaissance mutuelle des organismes accrédités, cette chaîne de rattachement est un gage de la fiabilité des résultats.

Elle assure la reconnaissance internationale des résultats de mesures et par conséquent indirectement de la qualité des produits fabriqués dans les industries, ou encore des mesures ou analyses réalisées dans des secteurs tels que la santé, la sécurité ou l'environnement.

C'est dans ce but que les normes de qualité ou de compétences des laboratoires imposent toutes le rattachement des instruments de mesure aux étalons nationaux ou internationaux, dès lors que l'on souhaite en démontrer la fiabilité.

Dernière mise à jour